La maison du Petit-Chêne.

            La maison du Petit-Chêne, située dans le parc CHAUSSY, a été bâtie à la fin du XVIIIème siècle.

            Son propriétaire s’appelait Maître Anne Louis PAILLARD. Prêtre et professeur royal de théologie à la Sorbonne, il demeurait à Paris, rue de la Montagne Sainte Geneviève.

            Il possédait, outre la maison bourgeoise du Petit-Chêne qui comprenait granges et colombier, la ferme des Copeaux d’une contenance de cent cinquante cinq arpents de terres, de vignes et de bois.

            Maître PAILLARD était un important censitaire de la paroisse comme le confirme le rôle des impôts à payer en 1788, pour la rénovation de l’église. Il était le troisième plus imposé, juste derrière « Monsieur », comte de PROVENCE, frère du roi, et Madame de BOIS-GERMAIN propriétaire de la ferme du Chêne.

            Au cours du XIXème siècle l’un des propriétaires, Joseph PABAN, a occupé pendant près de trente ans, de sa retraite à son décès en 1871, une place importante dans la vie locale de la commune dont il fut pendant de nombreux mandats conseiller municipal. Il possédait, de plus, la ferme des Copeaux et le moulin de Vaux-la-Reine.

            Médecin, ancien chef de service à l’hôpital militaire du Gros-Caillou à Paris et chirurgien major de la Grande-Armée, il était chevalier de la Légion d’Honneur et médaillé de Sainte-Hélène.

            Pour la petite histoire signalons, qu’il perdit un fils âgé de quinze ans, dont il fit embaumer le corps et qu’il gardât pendant près de dix ans dans ses appartements du Petit-Chêne, avant de le faire déposer dans le cimetière communal. Suivant le désir qu’il avait manifesté, il a été inhumé près de son fils.

            Ensuite, le domaine a appartenu à de nombreux propriétaires privés. Le dernier a été  Monsieur André BOUTEMY, sénateur et ancien préfet.

Le 24 août 1976, le conseil municipal présidé par le docteur PEYRIGUERE, maire, décide d’échanger avec Société d’Etudes de Seine et Marne (SESM), divers chemins répartis dans Combs-la-Ville, contre les bâtiments et le parc « d’une superficie de vingt et un mille quatre cent quarante neuf mètres carrés, située au 2 rue du Chêne », à titre d’espace vert.

            Enfin, le 6 mai 1978 le Petit-Chêne prend le nom de parc CHAUSSY. Depuis, la maison abrite des services municipaux, le parc est ouvert au public et les membres de la  Confrérie des Compagnons d’IRMINON ont planté près de six cents pieds de vigne dans le verger et élèvent du vin, renouant ainsi avec le passé vinicole de Combs-la-Ville.